Hermine29.net


 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion    

Partagez | 
 

 Brest-Caen (ouest france de Caen)

Aller en bas 
AuteurMessage
lafouine
Admin
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Localisation : brest
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Brest-Caen (ouest france de Caen)   Dim 14 Jan - 19:48

Football : Stéphane Samson profite de son exposition
L2. Brest - Caen, demain (20 h 30). Stéphane Samson a refait surface. Auteur de trois buts lors des deux précédentes journées de championnat, il se sent d'attaque pour le voyage dans le Finistère.
À la place des Brestois, on se méfierait. Lorsque Stéphane Samson débute un match, les filets peuvent se préparer à trembler. En huit titularisations cette saison, l'attaquant caennais a frappé six fois. « Difficile de faire mieux en si peu de matches », glisse l'intéressé, dans un sourire timide. À l'inverse, dans le rôle du joker, il n'a marqué qu'un seul but (à Strasbourg) en douze apparitions.

Dans l'ombre de la paire Mazure-Compan, l'ancien Manceau a souvent manqué de lumière pour s'exprimer. « J'ai rongé mon frein », reconnaît-il, en regrettant l'instauration d'un « vrai turn over. » Il a fallu les bobos des deux attaquants habituels pour que son efficacité retrouve du galon. En 160 minutes jouées face à Istres et Dijon, lors des deux dernières journées, son compteur s'est étoffé de trois réalisations. Il a même rejoint Yoan Gouffran au classement des meilleurs buteurs malherbistes. Stéphane Samson carbure à la confiance, ce n'est pas une nouveauté. « Débuter des matches, ça change tout. Moralement, c'est plus facile. Surtout quand on marque. » À 31 ans, le Haut-Normand de Bernay conserve un regard lucide sur les événements. À Brest, demain, il ne sera pas le moins motivé des protégés de Franck Dumas. « Comme Maz (NDLR : Mazure) va revenir, ce match risque d'être mon dernier comme titulaire avant un moment. »

Il a déjà pris ses repères au stade Francis-Le Blé, où il avait sauvé l'honneur la saison passée, au terme d'un cafouillage dans la surface. Mais la défaite (2-1) avait masqué sa joie. « En plus, se souvient-il à 1-0 pour Brest, j'avais raté une occasion d'égaliser. On aurait pu tourner à 1-1 à la mi-temps et les choses auraient été différentes. » Aujourd'hui, l'attaquant aux 70 buts en L2 (pour 227 matches), refuse de ressasser ce douloureux passé. « C'est une autre saison, une autre équipe. Brest est dans le doute et va vouloir imposer un gros combat physique. On sait qu'on aura un match âpre, qu'il sera difficile à gagner, mais on a du répondant. » Stéphane Samson songe notamment à Lilian Compan, avec lequel il sera associé demain, pour une nouvelle projection des « Compères ». « On a marqué 20 buts à nous deux l'an passé, rappelle-t-il. C'est une paire qui marche souvent bien, non · »


Jean-Pascal ARIGASCI.


Programme. Les Caennais se sont entraînés hier matin durant une heure et demie. Les attaquants ont eu droit à du rab pour travailler devant le but. Le trio Leca, Mazure, Quellier a poursuivi son travail de remise en forme. Raineau et Costil ont joué avec la CFA2. Un entraînement est prévu cet après-midi (15 h 30). Départ à Brest demain matin par avion.

Groupe caennais. Franck Dumas emmènera 16 joueurs demain. Soit deux gardiens (Planté, Costil), cinq défenseurs (Traoré, Seube, Sorbon, Zubar, Hengbart), six milieux (Deroin, Proment, Grandin, Gouffran, Florentin, Lemaître) et trois attaquants (Valero, Compan, Samson). Thiam et Toudic, suspendus, resteront à la maison.

Groupe brestois. Hier matin, le groupe brestois comprenait 18 éléments : Elana, Lachuer, Bourgis, Josse, Charpenet, Oliveira, Poulard, Randriana, Stinat, Bigné, Guégan, Auriac, Bochu, De Carvalho, Liabeuf, Socrier, Akpa Akpro, El Hajri. Ce dernier, qui souffre de son genou, est très incertain. Dernier entraînement ce matin.

Échec. Présent à Brest cette semaine pour un essai, Christophe Bastien ne sera pas la 3e recrue brestoise du mercato, après l'attaquant toulousain Akpa Akpro et Mangani (un défenseur prêté par Monaco). Un différend concernant le salaire du Sedanais a fait capoter la transaction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lafouine
Admin
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Localisation : brest
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Brest-Caen (ouest france de Caen)   Lun 15 Jan - 9:08

Les Brestois doivent s'inspirer du passé pour préparer leur avenir
Ligue 2. Brest - Caen, ce soir (20 h 30). Toujours à la peine en bas de classement, les Brestois accueillent une formation qui joue les premiers rôles. Avec, en toile de fond, le souvenir du match de l'an passé.
Pas plus qu'ils n'ont oublié la rencontre face à Pau et la fête de l'accession en Ligue 2 en 2004, les supporters brestois ont sans doute toujours en tête la dernière visite des Caennais à Le Blé. Avec, à la clé, un succès (2-1) de leurs protégés, synonyme de maintien. C'était le 5 mai 2006, date noire dans l'histoire du Stade Malherbe, qui avait alors dû reporter à plus tard ses rêves de retrouver l'élite. « Le point du nul nous aurait suffi pour monter, se remémore Nicolas Florentin. Ce match reste un souvenir douloureux. Ce sont surtout nos deux débuts de mi-temps que je n'ai jamais digérés. On prend un but rapidement (Forest, 6'), et un 2e juste après la reprise (Malm, 48'). À 0-2, on s'était mis dans la difficulté tout seul. On avait déjoué. Au lieu d'utiliser nos forces habituelles, à savoir produire du jeu, on avait abusé du jeu long et direct. » Stéphane Samson, lui, n'est pourtant pas enclin à rouvrir la plaie finistérienne « Ce n'est pas notre échec à Brest qui nous avait coûté l'accession, mais nos quatre défaites lors des quatre premières journées... »

Leur revers dans le Finistère avait, malgré tout, été le catalyseur de l'échec des Normands dans leur course vers la Ligue 1. « Je suppose effectivement que ça leur est resté en travers de la gorge, glisse d'ailleurs Pascal Janin. Perdre ainsi une année, ça n'a sans doute pas dû leur plaire. Ils auront donc forcément quelque part cet esprit de revanche. » Mais si les Caennais ont perdu une année, les Bretons n'ont pas non plus beaucoup avancé. Huit mois et quelques jours plus tard, si Caen lutte toujours pour retrouver la L1, Brest se bat et se débat encore pour sauver sa peau. Accumulant les contre-performances sur le terrain, le club finistérien s'est aussi offert une bonne crise en coulisses. Michel Jestin a claqué la porte il y a un mois et Thierry Goudet a, depuis, été définitivement mis sur la touche. Mais, au-delà du contexte, dans sa situation sportive actuelle, le Stade brestois n'a pourtant plus le choix, pour son premier rendez-vous avec son public depuis ces événements. Face à une formation du calibre de Malherbe, il faudra donc se montrer irréprochable à tous les niveaux, ce qui fut loin d'être le cas lors du dernier rendez-vous à la Blé, face à Tours (1-1). Et s'ils ne font pas preuve de plus d'envie, les Brestois courent au-devant d'une nouvelle désillusion. « Nous devrons entrer sur le terrain comme un boxeur sur un ring. Pour prendre le moins de coups possible et pour en donner le maximum » martèle Pascal Janin. Mais les Normands de Nicolas Florentin savent déjà très bien où ils mettront les pieds ce soir. « Brest va sans doute nous imposer un défi physique. L'essentiel, ce sera de rester concentrés sur nous-mêmes. »

Les Normands, battus quatre fois à Le Blé en autant de visites, n'ont pas l'intention de quitter le Finistère une nouvelle fois la tête basse. Les points vaudront donc cher ce soir, car les Bretons, eux, n'ont pas une envie folle de partager le pactole. Lors de son investiture à la tête du club, le 28 décembre, Michel Guyot avait annoncé la couleur : « Le challenge à partir du 15 janvier sera très simple : dix matches à domicile, dix victoires ! » Un défi de taille pour une équipe ne s'étant plus imposée dans son jardin depuis le 27 octobre (1-0 devant Niort), et qui recevra ce soir une formation caennaise n'ayant chuté qu'une seule fois cette saison (le 22 octobre à Strasbourg). Au moment de fouler la pelouse, ce soir vers 20 h 30, l'atmosphère ne sera peut-être pas moins tendue que le 5 mai dernier...

Yannick LE COQUIL

(Avec Jean-Pascal ARIGASCI).

BREST. Elana - Bourgis, Charpenet, Poulard, Randriana - Auriac (ou De Carvalho), Guégan (cap), Bigné, Liabeuf - Socrier, Akpa Akpro. Remplaçants : Lachuer (g), Josse, Oliveira, Bochu, De Carvalho (ou Auriac). Entraîneurs : P. Janin et Miguel d'Agostino.

CAEN. Planté - Hengbart, Traoré, Sorbon, Seube (cap) - Proment - Gouffran, Deroin, Florentin - Samson, Compan. Remplaçants : Costil (g), Zubar, Lemaître, Valero, Grandin. Entraîneur : F. Dumas.

Arbitre : M. Cotrel.

Ouest-France

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Brest-Caen (ouest france de Caen)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hermine29.net :: Le Stade Brestois 29 :: ARTICLE DE JOUNAUX-
Sauter vers: